Mémoire Désir

Solenne Jolivet

1990 -

Solenne Jolivet

Vivant et travaillant à Paris depuis 12 ans, Solenne Jolivet, brodeuse, trouve son équilibre entre ses missions auprès de clients Haute Couture, et le développement d’une écriture personnelle au sein de son atelier.

Lors de son expérience en Italie, elle rencontre les bains de teintures, les sols de marbre, développe le goût des visites d’usines où la fonte et l’huile côtoient les matières les plus délicates ; visions qui vont profondément marquer son univers.

Le fil est l’outil, le pixel, le degré 1 de son travail. Il est à la fois un pigment et un trait vivant, qui peut sortir du cadre et devenir une masse, créer des tierces couleurs, s’apparenter à la finesse de la gravure, se diluer et disparaître dans son support.

En mélangeant les fils, elle peut obtenir autant de nuances qu’un peintre développant ses propres couleurs.
S’affranchissant d’une broderie traditionnelle où le fil est surtout fixateur d’éléments, sa singularité est de ne travailler qu’avec ce dernier.

Artisane contemporaine, son rêve est de faire dialoguer son médium avec d’autres métiers d’art, et d’autres matières telles que le bois, le marbre, le métal, afin de participer à la création de lieux et d’objets où l’excellence du travail de la main prime, et ce pour les décennies à venir.

 

Temps forts

Née en 1990, Solenne Jolivet est diplômée de l’ESAA Duperré et de l’Institut Français de la Mode.
Elle débute sa carrière dans les achats et développements matières, intègre la maison Hermès avant d’officialiser sa vocation en l’incarnant : elle sera désormais brodeuse.
Elle participe depuis à des expositions et résidences afin de promouvoir sa vision de la broderie.